Q&R

QUESTION

Technologie Trimaxx de Lucky Bug c’est quoi exactement?

RÉPONSE

Nos leurres sont dotés de la Technologie Trimaxx. C’est est un système en 3 étapes intégré à l’ensemble de nos leurres avec le but ultime d’accroître vos captures.

Étape 1 :

Le leurre est conçu pour imiter un poisson-appât en détresse. La vibration erratique des leurres Lucky Bugs avec la technologie Trimaxx, est détectée par la ligne latérale du prédateur, laquelle, est capable de détecter les mouvements hors de leurs champs de vision. Ainsi, l’étape 1, permet à nos leurres d’attirer le poisson de plus loin que les autres leurres.

Il est intéressant de noter que le plus grand organe sensoriel sur un poisson est sa ligne latérale. Sans ce système, il lui serait presqu’impossible de localiser les aliments dans des conditions moins qu’idéales, comme l’eau trouble ou la nuit. Les poissons sont capables de différencier entre des vibrations de produits comestibles et non comestibles.

Ce qui signifie que plus la vibration est erratique, plus l’appât est en principe blessé et facile à attraper.

Étape 2 :

Une fois que les poissons ont établi un contact visuel avec nos leurres Lucky Bugs munis de la technologie Trimaxx, alors débute l’étape 2 avec l’attraction visuelle par le leurre. Notre gamme de couleurs passe d’ultra-réalistes à contraste élevé. Un pêcheur bien équipé, aura du succès avec toutes les espèces et dans toutes les conditions.

Bien que les vibrations soient souvent suffisantes pour une capture, il est important de pouvoir bien régler votre présentation avec des couleurs contrastées ou subtiles pour correspondre à l’humeur des poissons. Au cours de votre sorite de pêche, vous pouvez obtenir d’excellents résultats en jouant avec différents modèles.

Étape 3 :

La troisième étape de la technologie Trimaxx est caractérisée par les changements de direction aléatoire sans pareil. La forme unique de tous les leurres Lucky Bugs avec la technologie Trimaxx leur permet de profiter de l’eau pour générer des mouvements aléatoires. Nos leurres sont si finement équilibrés que lorsqu’ils sont tirés vers l’avant dans l’eau, la moindre pression ou des changements de courants modifieront radicalement leur direction. Ce qui signifie, qu’à tout moment, l’appât peut aller dans n’importe quelle direction, gauche, droite, vers le en bas ou en diagonale.

Ces mouvements peuvent être déclenchés par le poisson lui-même venant pour regarder de plus près! C’est peut-être un des générateurs de ferrage le plus puissant. Les appâts qui semblent être en détresse vont soudainement changer de direction, à l’approche de prédateurs. Cette apparente tentative d’éluder déclenchera l’éviction de la programmation du poisson et il attrapera le leurre!

Certains leurres peuvent avoir une bonne attraction visuelle. Cependant, il doit être vu par le poisson. Sinon, même le plus beau leurre ne sera pas efficace. Certains leurres génèrent beaucoup de vibrations, mais si ce n’est pas le bon type de vibrations, les poissons ne seront pas attirés. Et si vous n’avez pas de mouvements aléatoires, vous ne générerez pas une réaction d’attaque de la part du prédateur. Et vous laisserez passer de bonnes opportunités. Tout pêcheur qui a vu un poisson suivre leur leurre jusqu’à la surface et ne pas mordre, sait exactement ce que cela signifie.

Seule la technologie Trimaxx des leurres Lucky Bugs combinent les trois étapes mentionnées plus haut. Maximisant l’efficacité de la pêche à la ligne, permettant aux pêcheurs plus de captures et des prises de plus grand spécimens. Un point c’est tout!
 

QUESTION

J’ai entendu dire que les Bingo Bugs étaient recouvert d’une couche UV. Pouvez-vous expliquer pourquoi?

RÉPONSE

Nous recouvrons les Bingo Bug pour qu’ils réfléchissent la lumière ultra-violette. Ceci allume le leurre sous l’eau et permet au prédateur de les voir dans un environnement sombre.

Le scoop sur l’ultra-violet est la pêche :

La lumière ultra-violette est d’une longueur d’onde courte, une énergie haute fréquence qui est invisible à la majorité des mammifères mais visible à la majorité des espèces de poissons testés jusqu’à présent. Jusqu’à 60% de la lumière du soleil qui pénètre la surface de l’eau est la lumière ultra-violette. L’ultra-violet pénètre l’eau claire beaucoup plus profondément que la lumière vu par l’homme, même jusqu’à 700 pieds de profondeur. Les écailles de plusieurs poissons fourrages, zooplancton, crevettes, pieuvres et plusieurs insectes aquatiques reflètent la lumière UV. Ceci rend ses créatures plus visibles pour leurs prédateurs. La lumières UV est aussi polarisé spécialement tôt et tard le jour et les poissons détectent la lumière polarisée.

Les biologistes ont découvert que la truite brune, truite arc-en-ciel, la wananiche, la perchaude, les achigans a grandes et petites bouches, les carpes, les crapets détectent la lumière UV.

Le recouvrement UV augmente l’efficacité du leurre même sous la lumière de la lune qui contient elle aussi des rayons UV.

Un autre avantage du recouvrement UV c’est qu’il n’a pas besoin d’être recharger comme les peintures phosphorescentes car il ne fait que refléter la lumière.
 

QUESTION

J’adore les Bingo Bug et j’aimerais me procurer un ensemble de réparation car les plumes se brisent dû aux attaques répétées de poissons agressifs.

RÉPONSE

Malheureusement nous ne vendons pas de pièces pour réparation, par contre, vous pouvez acheter les plumes dans tous bons magasins de moucheur. Ne couper pas les plumes trop larges et utiliser une bonne colle. Vous pouvez aussi expérimenter en modifiant le leurre avec du marabout ou du lapin.
 

QUESTION

Est-il possible pour les monteurs de mouches de se procurer les corps seulement.

RÉPONSE

Non, nous ne vendons pas les corps séparément trop d’outil spécialisés sont nécessaires pour attacher les hameçons et les plumes au corps.
 

QUESTION

Il y a une petite attache au bout du Bingo Bug, à quoi sert-il?

RÉPONSE

Cette attache est utilisée pour permettre au leurre une plus grande action. En plus de permettre au pêcheur de changer de leurre beaucoup plus facilement.
 

QUESTION

J’ai entendu beaucoup de choses négatives concernant le bisphénol A (BPA) et les plastiques. J’ai lu que les BPA ont des effets très négatifs sur l’environnement par exemple. Je suis un pêcheur responsable, aussi le fait que vos leurres soient faits de plastique, m’interpelle. Vos leurres sont-ils exempts de BPA?

RÉPONSE

Depuis des décennies, nous utilisons des leurres et des appâts en plastique à cause de leur capacité à capturer le poisson. Mais le plastique perdu dans les lacs deviennent des déchets et ceci n’est pas très bon pour l’environnement. C’est pire, si ces plastiques contiennent des BPA.

Le bisphénol A, ou BPA, est un produit chimique industriel utilisé principalement pour fabriquer un plastique clair et dur appelé polycarbonate. Le polycarbonate est utilisé dans certains contenants d’usage courant, comme les biberons, les verres à bec, les bouteilles d’eau réutilisables (bouteilles de sport), les pichets, les touries, la vaisselle, les récipients d’entreposage des aliments et de l’équipement de transformation. Le BPA est également utilisé pour fabriquer des résines époxydes, qui servent de revêtement protecteur dans divers récipients en métal (c.-à-d. des boîtes de conserve) pour les aliments et les boissons, y compris la préparation pour nourrisson.

En analysant les changements comportementaux et physiologiques de deux espèces de poissons, des biologistes américains montrent que le bisphénol A (BPA) favorise les hybridations inter-espèces. Le BPA présent dans les rivières américaines modifierait le comportement reproducteur de certains poissons, favorisant l’hybridation inter-espèces. C’est l’inquiétante conclusion d’une étude menée par les biologistes américains Jessica Ward et Michael Blum, de l’Université du Minnesota.

Le BPA est aussi un perturbateur endocrinien capable de mimer l’action de l’œstrogène, l’hormone sexuelle féminine, donc d’avoir des effets nocifs sur la reproduction. Les poissons exposés au BPA ont davantage tendance à faire la cour aux poissons de d’autres espèces que leurs congénères non exposés. En modifiant le système endocrinien, qui contrôle la libération d’hormones, le BPA influencerait en effet le comportement et l’apparence (taille, couleur) des poissons, amenant un individu d’une espèce à se tromper et à considérer un poisson de l’autre espèce comme appartenant à la sienne.

Ce qui est aussi très troublant, certains scientifiques croient que ça affecte aussi les personnes qui boivent cette eau, par ce que nous n’avons les moyens de l’éliminer. C’est pourquoi, lorsque nous choisissons de fabriquer nos leurres avec du plastique, nous nous assurons qu’il soit exempt de bisphénol A. Vous pouvez donc utiliser nos leurres en sachant que vous ne polluez aucunement les cours d’eau avec des BPA’s ou bisphénol A.